fr   en

Tableaux synoptiques (en anglais)


Parcourir par date
Rechercher par mot clé
{literal} {/literal}

Movetis empoche le pactole

Alors que les signes de reprise sur les marchés financiers demeurent timides, Movetis part à l'assaut de la bourse de Bruxelles. Cette société belge focalisée sur les maladies gastro-intestinales, fondée il y a trois ans comme spin-off de J&J, veut se donner les moyens de développer sa propre infrastructure commerciale sur certains marchés européens, au lendemain de l'approbation de son premier produit, Resolor® (prucalopride), dans l'UE, en Norvège, en Islande et au Liechtenstein - le dossier du produit étant en cours d'examen en Suisse.

Un premier produit sur le marché

Resolor®, tout comme le reste du portefeuille de produits de Movetis, a été acquis au moment de la création de la société, auprès de J&J, qui a conservé ses droits de commercialisation hors Europe. Premier agoniste sélectif du récepteur 5-HT4, présentant une activité entérocinétique au niveau du tractus gastro-intestinal inférieur, cette molécule a été autorisée par la Commission européenne le 15 octobre dernier dans le traitement symptomatique de la constipation chronique chez la femme, lorsque les laxatifs n'apportent pas de soulagement. Resolor® devrait être commercialisé en Allemagne dès le premier trimestre 2010, puis très rapidement ensuite au Royaume-Uni. Movetis va mettre en place sa propre infrastructure commerciale d'abord en Allemagne et au Royaume-Uni, puis en France, en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg, et versera à J&J des royalties sur les ventes. Des discussions ont été engagées avec des partenaires potentiels pour la commercialisation du produit dans les autres pays européens. L'installation de cette infrastructure sera financée à partir des financements issus de cette augmentation de capital de 85 millions d'euros qui pourrait atteindre jusqu'à 97,75 millions d'euros en cas d'exercice de l'option de surallocation de 15 % dans son intégralité. Ces financements doivent essentiellement servir à financer l'installation de cette infrastructure (1).

La dernière levée de fonds de la compagnie remonte à sa création. Movetis avait alors réuni 60,8 millions d'euros auprès d'importants investisseurs européens et américains et de J&J, dont la contribution s'est élevée à 11,8 millions d'euros. Le groupe pharmaceutique figure toujours parmi les premiers actionnaires de la société (derrière Sofinnova (2)), via sa filiale Janssen Pharmaceutica, qui détenait 21,2 % des actions de Movetis avant l'introduction en Bourse.

Un portefeuille à développer

Les fonds nouvellement levés permettront aussi à la société belge d'étendre l'indication de son premier produit au traitement de la constipation chez l'homme et chez l'enfant et de la constipation induite par les opioïdes, et de poursuivre l'avancement du reste de son portefeuille de candidats médicaments. Movetis dispose de trois produits en développement clinique. Son diurétique M0002, antagoniste sélectif du récepteur V2 de la vasopressine, pourrait entrer en phase IIb au deuxième semestre 2010 dans le traitement des ascites (accumulation de liquide dans l'abdomen). M0003 est lui aussi un agoniste sélectif du récepteur 5-HT4, mais à la différence de Resolor®, son activité s'exerce au niveau du tractus gastro-intestinal supérieur. Movetis le développe dans le traitement des manifestations symptomatiques du reflux gastro-oesophagien, brûlures d'estomac et régurgitation, chez les patients réfractaires aux inhibiteurs de la pompe à protons et dans le traitement du reflux pédiatrique. Une étude de preuve de concept clinique doit également démarrer au deuxième semestre 2010. Son troisième produit en phase clinique, M0004, est un composé « back-up » du M0003. Plus en amont, Movetis concentre également ses efforts sur différents traitements du syndrome de l'intestin irritable. Depuis sa création, la société n'a pas encore eu recours à des acquisitions de produits ou de licences pour élargir son portefeuille, mais elle société reste à l'affut des opportunités, forte désormais d'une trésorerie conséquente.

(1) L'offre de souscription de nouvelles actions ordinaires était ouverte du 23 novembre au 2 décembre. Le prix de l'action a été fixé à 12,25 euros. Les nouvelles actions seront cotées sur Euronext Bruxelles à partir de demain, 4 décembre.

(2) Sofinnova Capital V et Sofinnova Venture Partners détenaient au total plus de 38 % des actions de Movetis avant l'introduction en Bourse.